Une journée à Disneyland Paris avec un « 4 ans »

Quand on m’a annoncé ma 4e opération d’endométriose, avec une convalescence de 2 mois derrière, j’ai eu envie de faire un truc de dingue avec mon fils, une journée de rêve pour remplir sa tête de souvenirs, quand il serait chez papi-mamie… Disneyland s’est imposé, soyons fous et vivons à fond !

Avant Disneyland, la préparation

Compte tenu de mon emploi du temps et du budget, j’ai décidé de partir sur une journée, hors vacances scolaires et hors week-end. Nous sommes donc partis le mardi 12 juin. Et j’avais commencé les réservations au moins 4 mois avant, notamment pour les billets du parc, car ils sont vendus moins chers pendant l’hiver (avant le 20 mars pour une durée de validité jusqu’au 20 juin).

La gare de Marne-la-Vallée-Chessy nous pose à 200m du parc Disneyland, y aller en train s’est donc vite révélé confortable pour moi.

Les billets Ouigo sont réservables jusqu’à 6 mois à l’avance à des prix défiant toute concurrence. C’est ainsi que j’ai pu avoir un aller-retour pour 30€, incluant la poussette (accessoire obligatoire quand on va à Disneyland avec un « 4 ans » 😉 ). Attention toutefois : le Ouigo ne contient pas de bar, prévoyez bien votre pique-nique et vos boissons !

Ici, le départ était de Lyon alors que j’habite près d’Annecy. J’ai donc décidé de passer la nuit près Lyon, à Pierre Bénite, dans un hôtel Première Classe. Nous sommes donc partis la veille, j’en ai profité pour faire un tour à Ikea 😀 et nous avons mangé les fameuses boulettes sur place (11€ pour deux).

La blagounette de Ouigo, c’est qu’on part de Lyon Perrache et qu’on revient à Lyon Part Dieu. Hé oui ! J’ai donc décidé de mettre ma voiture au parc Part Dieu (21€ la journée), pour l’avoir sur place en rentrant le soir. Nous avons ensuite pris le tramway n°1 (3,80€) pendant environ 25 minutes. Tout ça pour dire que nous nous sommes levés vers 5h30 pour se préparer, aller garer la voiture, rejoindre l’autre gare en tramway et se présenter 30 minutes avant le départ comme exigé par Ouigo.

Après un bon déjeuner et une petite sieste dans le train, nous sommes arrivés à Marne-la-Vallée pile pour l’ouverture du Parc Disneyland ! Et hop, c’est parti pour la fête ! 🙂

Que faire à Disneyland avec un « 4 ans » ?

Avant de vous faire une liste de mes impressions, sachez qu’il existe une application Disneyland Paris, et qu’elle vous permet de filtrer facilement les animations réservées aux enfants de moins de 1,02 ou 1,07m par exemple… Très pratique pour savoir ce qu’on peut faire ou pas avec un « 4 ans » !!

Pour ceux qui ne connaissent pas du tout Disneyland, sachez que le parc est découpé en « quartiers » (oui, c’est une mini-ville 😂). On entre par « MainStreet USA », qui donne accès à tous les autres.

MainStreet USA

Pour ma part, aucun intérêt de s’attarder ici. Nous l’avons parcourue à la fin de la journée pour assister à la parade et acheter les souvenirs. Sinon, aucune attraction ici…

mainstreetusa

Discoveryland

disneyland-discoveryland-plan

 

Buzz l’éclair buzz l'éclair

On est dans une voiture volante, à deux, et on a chacun un pistolet laser pour tirer sur les méchants. Les points obtenus sont affichés sur le tableau de bord. Le tour est assez long et appréciable.

orbitronOrbitron

On vole dans des avions dans le style « Jules Verne ». Mon fils n’a pas voulu le faire, c’était un peu tôt le matin, et il trouvait que les avions allaient trop haut… Bon ça reste un « tourne-en-rond »…

buzz l'éclairStar Tours

L’attraction indispensable pour tous les fans de Star Wars, et c’est mon cas ! Mon fils connait cet univers, les personnages, et il a bien apprécié le spectacle ! Attention quand même à prévenir le petit que les sièges vont bouger.

dark vadorDark Vador

Rencontre avec le célèbre personnage, qu’on a dû éviter « parce qu’il est trop méchant »… 🙁

discoverylandAutopia

On est à deux dans une vielle voiture dont on simule la conduite. On a bien un volant, mais rien n’est vraiment dirigeable. On ajuste seulement la vitesse, et le tour est assez long. Mon fils a bien aimé, mais à mon avis ce n’est pas si impressionnant que ça, en rapport avec l’attente parfois assez longue à cette attraction…

Pour manger

Si vous êtes à l’heure du repas dans Discoveryland, je vous conseille le Café Hyperion. C’est un fast-food assez basique, mais il est immense, on y trouve donc toujours de la place. Bonus : il diffuse un dessin animé sur écran géant et sa scène reçoit parfois un spectacle avec les personnages Disney.

Fantasyland

disneyland-fantasyland

 

Le problème avec Fantasyland, c’est qu’il y a BEAUCOUP de choses à faire… J’ai déjà éliminé la visite aux personnages, parce qu’il y a un temps d’attente dissuasif… Ensuite, quelques attractions étaient fermées pour rénovation. Voici ma sélection :

fantasylandDragon

Dans une grotte plongée dans la nuit absolue, on voit un dragon légèrement animé. Ça dure quelques secondes, mon fils a eu très peur et a voulu ressortir rapidement. Bref, pas génial.

fantasylandBlanche neige

Un délai d’attente assez long, pour au final monter dans un véhicule qui nous secoue, nous promène très vite devant des décors qu’on a à peine le temps de voir, et sur un parcours très court : LA grosse déception du jour !

orbitronPinocchio

Attraction qui fonctionne sur le même principe que Blanche Neige. Mais on a attendu un peu moins longtemps, les voitures étaient un peu plus confortable, moins rapide, et le tour était un peu plus long.

discoverylandPeter Pan

Troisième attraction qui a le même modèle de fonctionnement, sauf que cette fois, on est dans un bateau volant et que c’est un peu plus spectaculaire. Les décors sont vraiment chouettes, mais encore une fois, c’est une attraction très contemplative (et un petit gars de 4 ans, il doit bouger un peu !).

dark vadorManèges

Je regroupe dans cette analyse la Carrousel de Lancelot et Dumbo (les tasses de thé étaient fermées) : des manèges un peu « classiques », qu’on pourrait retrouver dans une fête foraine, mais qui ont enchanté mon fils : regard émerveillé, il a profité à fond !

buzz l'éclairLabyrinthe d’Alice

Voici une attraction que je n’avais pas planifiée, parce que je la trouvais « bof », et puis on est entrés par hasard. Résultat merveilleux : mon fils s’est éclaté à chercher les différents passages dans le labyrinthe, il était hyper motivé pour aller voir ce château multicolore qui l’attirait tant. On a passé un long moment là dedans et il s’est bien dépensé, à tel point qu’il ne voulait plus ressortir ! 😀

buzz l'éclairSmall world

La balade indispensable ! L’attente n’est jamais longue, les décors sont époustouflants, les enfants sont comme hypnotisés (et les grands aussi !). Évidemment, on repart avec cette chanson entêtante, mais on aime bien quand même…

Pour manger

Dans cet univers, j’ai retenu le restaurant le Chalet de la Marionnette, car on peut y manger assis, pour un budget raisonnable, et dans un décors plutôt sympa.

Adventureland

disneyland-adventureland

buzz l'éclairPirates des Caraïbes

Balade en bateau pour découvrir les décors de pirates du célèbre film. Des scènes qui piquent l’intérêt de mon fils. Deux « toboggans » (mini-chutes) sont présents dans le circuit, mais mon fils n’a rien dit. Après coup, il a quand même dit que « ça faisait un peu peur mais c’était rigolo ».

discoverylandIle des pirates

Zone que j’ai baptisée et qui regroupe la cabane des Robinson, la plage des pirates et Adventure Isle. Il faut le prendre comme une balade au milieu de décors hyper sympas, endroit idéal pour faire des photos souvenirs, mais pas l’attraction du siècle !

Pour mangerdisneyland

Lors de notre visite, nous avons déjeuné au restaurant Hakuna Matata. Ambiance africaine, décoration hyper sympa avec personnages du Roi Lion peints sur les murs. Budget raisonnable, cuisine type « fast-food » mais avec des frites de maïs (originalité du coin 😉 ). Nous avons eu droit à un spectacle de percussions, c’était chouette ! Un menu enfant et un menu adulte (pas le plus cher) : 23€.

Frontierland

Nous ne sommes malheureusement pas allés dans cette zone. La maison hantée était fermée pour rénovation. Le train de la mine a été interrompu un moment dans la journée, et quand nous avons été « libérés » de notre parcours dans Fantasyland, le délai d’attente était de 60 minutes ! Trop tard pour prendre un fastpass car fin de journée… Bref, une attraction que j’affectionne, qu’il est possible de réaliser avec un « plus de 1,02 mètre », mais je ne suis pas certaine que mon fils aurait apprécié tant que ça…

Les spectacles

Nous n’avons pas assisté à un spectacle car le temps n’était pas vraiment favorable et le respect des horaires était trop contraignant pour moi, mais c’était tout à fait envisageable, n’hésitez pas :

spectacles disney

En revanche, nous avons bien évidemment assisté à la parade de 17h30, et c’était vraiment un moment MAGIQUE !

Et Walt Disney Studio ?

Mon avis, c’est qu’il y a très peu d’attractions pour les petits dans ce parc, qu’un parcours comme indiqué dans cet article c’est déjà bien suffisant pour un petit de 4 ans, et que le surcoût n’en vaut pas la chandelle… Bref ! Je déconseille, mais je vous invite à laisser en commentaire vos idées d’animation dans ce parc pour les petits ! 🙂

Conclusion

On a passé une super journée, vous vous en doutez ! Mon fils a été adorable, même lorsqu’il fallait attendre 20 à 30 minutes. J’ai pu faire quelques photos pour le souvenir, mais on a aussi rapporté une peluche Mickey, un sabre de pirate, une mini-peluche Panpan (pour ma collection perso ! :D) et une voiture Cars.

Budget

  • péages Annecy-Lyon aller retour : 30€
  • carburant : 25€
  • hôtel la veille : 32€
  • resto la veille : 11€
  • pique-nique matin et soir : 20€
  • train aller-retour : 30€
  • tramway : 4€
  • parking voiture 24h : 21€
  • billet enfant 1 parc période verte : 42€
  • billet adulte 1 parc période verte : 49€
  • resto à Disney : 23€
  • souvenirs : 44€

TOTAL = 331€

Recette de lasagnes sans gluten ni lactose

Depuis le mois de Juillet, je suis un régime anti-inflammatoire pour tenter de soulager mes douleurs d’endométriose. Au fil du temps, j’ai pu mettre au point quelques recettes personnelles, que je vais partager avec vous. Mettez vos commentaires si vous testez !

Les courses sans gluten ni lactose :

Je me fournis essentiellement chez Biocoop et Casino. J’ai trouvé deux marques de lasagnes sans gluten, et pour la préparation je recommande un pot d’aubergines cuisinées que j’adore. Bien évidemment, vous pouvez cuisiner vous-même vos aubergines, mais personnellement, ça m’a fait gagner du temps ! 😀

Concernant la cuisine sans lactose, j’utilise une margarine à la place du beurre, et des laits végétaux à la place du lait de vache. Le mélange riz-coco se prête bien et n’a pas un goût trop prononcé.

Concernant l’éviction du gluten, je remplace la farine de blé par un mélange de farine de riz et de farine de maïs.

Ingrédients pour 5/6 personnes :

  • plaques de lasagnes sans gluten
  • 1 gros oignon
  • 200g de purée de tomates
  • 1 pot de 380g d’aubergines cuisinées à la tomate
  • 350g de viande de bœuf hachée
  • thym
  • sel, poivre
  • huile d’olive

Pour la béchamel :

  • 55g de margarine
  • 40g de farine de riz
  • 30g de farine de maïs
  • 50cl de lait végétal (riz-coco pour moi)

Préparation :

Couper un oignon et le faire revenir à feu doux dans une casserole avec une cuillère à soupe d’huile d’olive.

Une fois que les oignons ont pris une jolie couleur dorée, ajouter la purée de tomates et le pot d’aubergines cuisinées. Saler, poivrer et ajouter une bonne cuillère à soupe de thym. Laisser réduire et mijoter à feu doux pendant 20 minutes, avant de mixer ou non selon les goûts.

Pendant ce temps, faire revenir 350 g de viande de bœuf hachée à feu moyen pendant 3 à 5 minutes avec une cuillère d’huile d’olive. Saler et poivrer. Penser à dégraisser la viande avant de la mélanger à la sauce tomate. Pour cela, verser la dans une passoire au dessus de l’évier.

Passons à la béchamel. Dans une casserole, faire fondre 55 g de margarine, et ajouter 40g de farine de riz et 30g de farine de maïs hors du feu. Mélanger pour que la margarine soit absorbée. Ajouter 50 cl de lait végétal très progressivement en mélangeant pour empêcher la formation de grumeaux. Replacer sur feu doux et laisser épaissir pendant quelques minutes. Saler, poivrer.

Graisser un plat (margarine ou huile d’olive), et y déposer une couche de béchamel, puis une couche de lasagnes, et une de sauce tomate à la viande. Répéter l’opération jusqu’à épuisement des ingrédients en terminant par de la béchamel.

Enfourner à four préchauffé à 165°c (thermostat 5/6) pendant 45 minutes environ.

Robot aspirateur ILIFE AS4

Ça va comme un lundi ? Vous avez repris le boulot, exténué(e) comme moi après les vacances scolaires ?? 😝

J’ai l’astuce pour vous rendre le quotidien plus facile, chaque jour, et vous laisser un peu plus de temps pour vous occuper de vous et de votre petite famille : un robot aspirateur ! Et vous pouvez le trouver là : ILIFE A4s Aspirateur Robot,l’aspiration puissante, très silencieux, s’adapte aux planchers multiples,Nouveauté 2017

Comment choisir un robot aspirateur ?

Franchement, je n’y connais pas grand chose, mais je sais qu’il y a trois critères essentiels.

  • La puissance d’aspiration : si c’est pour laisser des miettes après son passage, aucun intérêt. Le ILIFE AS4 travaille en autonomie pendant 1h30 à la puissance maximale et laisse mon appartement de 65 m² dans un état impeccable. Il monte même sur les tapis à poils longs et les aspire convenablement. Doté de petits balais rotatifs à l’avant et d’une brosse hélicoïdale en dessous, il guide très bien les miettes vers la zone aspirante.
  • La cartographie : grâce à des capteurs et à sa mémoire, le robot aspirateur enregistre le plan de votre appartement pour optimiser ses déplacements. La plupart du temps, ces robots là sont plus chers et sacrifient à la puissance d’aspiration. 🙄 Le ILIFE AS4 est en mode « parcours aléatoire » et cela n’est pas un défaut : d’une part, il finit par passer absolument partout ; d’autre part, lorsqu’il pousse une miette au lieu de l’aspirer, il retourne dans le coin au lieu de croire qu’il a déjà tout digéré…
  • Le prix : un robot aspirateur est un véritable investissement, ce qui donne à réfléchir pour bien le choisir, et n’est pas à la portée de toutes les bourses. Le ILIFE AS4 coûte 200 euros, ce qui le place parmi les moins cher du marché, et surtout c’est un rapport qualité / prix incroyable !

Comment utiliser son robot aspirateur ?

Lors de la première utilisation, je recommande d’être sur place et de le surveiller dans ses déplacements. Ainsi, vous pourrez identifier les endroits où il se bloque : dévers, pieds de chaises, meubles… et les câbles qui traînent par terre et pourraient le mettre en défaut.

Ensuite, chaque jour, je déplace un peu mes chaises et je le lance avant de partir au boulot. En fonction de la saleté et des zones dont je veux privilégier l’aspiration, j’ouvre ou je ferme les portes (chambres, WC, salle de bain…). Je mets toujours le mode MAX car je trouve que le robot aspire mieux les grosses miettes du premier coup (et sous la chaise de mon fils de 3 ans et demi, y en a, des miettes ! 😏).

Le soir, je le retrouve rangé sur son socle de recharge, prêt à repartir !

robot-aspirateur-ilife-as4La télécommande permet de lancer l’aspiration, de forcer l’aspiration au maximum, de lui demander de faire le tour des pièces (mode « suivi de plinthes) ou de s’acharner sur une zone précise (mode « tourne en rond »). Les flèches droite et gauche permettent de le téléguider vers vos miettes préférées, la touche « maison » lui indique que c’est le moment de retourner se ranger tout seul sur le socle. Il est également possible de programmer une intervention automatique du robot aspirateur chaque jour, mais honnêtement je ne vois pas l’intérêt…

De temps en temps, il faut le retourner pour vider le bac et/ou nettoyer la brosse rotative présente sous l’appareil. La manipulation est aisée et rapide.

Petit bonus : si vous avez besoin de le faire tourner pendant que vous faites la larve dans le canapé, le ILIFE AS4 ne vous empêchera pas de regarder un bon film car il est très silencieux ! 😜

Conclusion

C’est simple, j’ai un appartement propre chaque jour, sans aucun effort ! Alors évidemment, il ne pousse pas les meubles et va rarement dans les coins, donc il ne remplace pas tout à fait un aspirateur… Mais quand on fait un entretien hyper régulier, les coins n’ont pas trop le temps de se salir, et je gagne un temps fou dans le ménage.

Autre effet collatéral : quand on lance l’aspirateur robot, il faut que le sol soit vidé de tout objet, et comme mon fils a peur pour ses jouets il les range beaucoup plus facilement !! 😂

Allez, c’est le moment de vous faire plaisir en investissant raisonnablement dans un objet utile. 😉

Mes ampoules gratuites : un vrai bon plan

On voit la pub à la télé en ce moment, et on a du mal à y croire… obtenir des ampoules gratuitement, c’est quoi l’arnaque ?

Il n’y en a pas, c’est un vrai bon plan, grâce à une nouvelle loi :

La loi transition énergétique

Grâce à la loi transition énergétique, MesAmpoulesGratuites.fr vous permet de recevoir gratuitement 5 ampoules LED. Cela est possible grâce au dispositif des Certificats d’Économies d’Énergie – CEE. Les CEE permettent aux particuliers de bénéficier de primes énergie pour chaque opération d’économies d’énergie réalisée(rénovation, isolation, chauffage, ampoules…).

Une subvention en fonction de vos revenus

Depuis le 1er janvier 2016, les revenus des ménages sont pris en compte pour calculer ces subventions ou primes énergie. En fonction de vos revenus vous pourrez bénéficier d’une subvention qui pourra couvrir jusqu’à 100% du prix de vos ampoules LED.

Pour ma part, j’ai payé 17€ pour 25 ampoules ! Autant vous dire que c’est très intéressant.

mes-ampoules-gratuites2

mes-ampoules-gratuites

 

 

 

 

 

 

 

Il est possible de panacher les tailles d’ampoules pour s’adapter à tous les luminaires présents dans la maison.

En revanche, armez-vous de patience : les frais sont prélevés tout de suite, mais la livraison demande plusieurs semaines…!

La ferme aux crocodiles de Pierrelatte

ferme-aux-crocodiles2Mon petit bout a 3 ans et demi maintenant, et on commence à tester différentes activités ! A l’occasion de nos vacances dans le Vaucluse, j’ai fait un stop à la Ferme aux Crocodiles, située à Pierrelatte, soit juste en bordure de l’autoroute du soleil.

Les animaux sont nombreux, dont la star est le fameux crocodile, qui se décline sous différentes versions comme les alligators et autres caïmans (voir précisions ici
). Nous avons aussi vu des tortues de toutes tailles, des lézards, des serpents et des oiseaux.

Programme de la visite

ferme-aux-crocodilesA 11h30, nous sommes allés voir le nourrissage des tortues dans l’enclos des Seychelles. D’autres animations égaient la journée.

A midi, nous avons mangé dans le snack : rien d’exceptionnel, et des tarifs « touristiques », mais vous pouvez apporter votre pique-nique, il y a une aire à l’extérieur.

Le parcours est également ponctué de jeux pour les enfants : ponts de singes, grands toboggans, balançoires, … et mon fils a A-DO-RÉ ! Il y a vraiment de quoi se prendre pour Indiana Jones ! 😉

En sortant, nous sommes évidemment passés par la boutique, et j’ai acheté des souvenirs pour quelques euros. 😜

Tarifs :

  • entrée adulte : 17€
  • menu adulte : 8,90€
  • entrée gratuite pour les moins de 3 ans

En savoir plus sur les tarifs ou le plan d’accès.

Qu’est-ce qu’un crocodile ?

« Crocodile » est le nom communément donné au 23 espèces de crocodiliens existants dans les régions chaudes de la planète. Pourtant, 3 familles composent l’ordre des Crocodiliens :

  • les Crocodilidés avec principalement les crocodiles ;
  • les Alligatoridés comprenant les alligators et les caïmans ;
  • les Gavialidés comprenant le gavial.

En savoir plus.

Le moulage des empreintes de pieds / de mains

Pour la naissance de mon fils, une copine m’a offert le kit de moulage 3D Baby Art pour garder le souvenir de ses toutes petites mains et de ses tout petits pieds…

Mode d’emploi du moulage

Chaque kit est composé de deux pochettes :

  • n°1 : pâte dans laquelle l’enfant plonge sa main pour prendre l’empreinte
  • n°2 : plâtre qui viendra remplir le moule et immortaliser la main du petit bout

Mon conseil : pour le récipient, choisissez quelque chose en hauteur pour pouvoir y plonger la main en entier. Une bouteille de lait fait parfaitement l’affaire, et ne sera pas une grande perte lorsqu’on l’aura découpée !

Mode d’emploi :

  1. mélanger la poudre n°1 et la quantité d’eau indiquée, plongez-y rapidement la main de l’enfant, patienter avec lui quelques minutes dans cette position (on prévoit un dessin animé ou une occupation), retirer la main délicatement.
  2. préparer le plâtre avec le sachet n°2, le verser dans le moule en tapotant pour faire remonter les bulles qui se situent aux extrémités.
  3. attendre que le tout sèche, déchirer le moule (qui a pris l’apparence d’un plastique mou) et sortir la main !

Résultat des empreintes 3D

moulage empreinte bébémoulage-empreinte-bebeComme vous pouvez le voir, il y a quelques bulles qui restent visibles sur le moulage final.

Toutefois, je suis assez contente du résultat, car c’était assez stressant pour un premier essai !

Mon conseil : n’attendez pas forcément que votre enfant soit assez grand pour être « sage » lors de cette opération. Mon fils a été très coopératif, mais le deuxième essai l’a un peu agacé (j’ai commencé par la main et terminé avec le pied). Le kit est prévu pour un enfant de 0 à 36 mois, peut-être qu’on peut tenter avec un bébé endormi ? 😉

Bilan du test

  • points positifs : si on se stresse pas trop, ce n’est pas si compliqué ; un magnifique souvenir !
  • points négatifs : le cadre en bois fourni avec (et permettant d’exposer vos œuvres) est clairement trop petit ! on n’y entre qu’un seul des deux plâtres.

Autre idée

Si vous avez peur de vous lancer dans le moulage, mais que vous souhaitez quand même garder un souvenir, voici une très bonne alternative : l’empreinte dans un cadre photo !

Visseuse perceuse Ryobi (tournevis sans fil)

Avis à toutes les mamans bricoleuses, les monteuses de meubles Ikea et autres fabricantes de cabanes !

Je me suis procuré une petite visseuse, justement parce que j’avais tout un tas de meubles à assembler, et que j’avais envie de gagner du temps. Soyons francs, le modèle que j’ai choisi est en entrée de gamme, mais mes besoins sont modestes et mon utilisation occasionnelle.

Je vous présente la visseuse perceuse Ryobi, tournevis sans fil :

ryobi visseuse tournevis sans fil

Caractéristiques techniques :

  • 4 volts
  • Batterie Lithium
  • 30 accessoires
  • Quickchange
  • LED d’éclairage
  • 12 niveaux de réglage mécanique de couple
  • Revêtement Grip zone antidérapant

J’ai aimé :

  • la prise en main, car mes mains sont toutes petites et je tiens bien la visseuse
  • le Quickchange, qui permet un changement facile et rapide des embouts
  • la charge rapide (complète en 3h max) et la durée de tenue de la batterie
  • la présence de forêts dans les accessoires, permettant de faire des petits trous dans des matières meubles (bois, plâtre, etc.)
  • la petite mallette de rangement
  • le prix : dans les 50€ en magasin de bricolage

Honnêtement, je ne lui trouve aucun défaut. Le rapport qualité/prix est au top par rapport à mon besoin relativement basique en terme de bricolage.
Quel gain de temps par rapport au tournevis !

J’ai testé Pokemon GO

Hé oui.

C’est pas encore sorti, mais je l’ai déjà testé.

Je suis une maman geek, et je l’assume.

Qu’est-ce que c’est ?

Il s’agit de chasser de petits animaux imaginaires – les Pokemon – pour les élever (les faire grandir ou évoluer) et les dresser au combat. L’originalité de Pokemon GO, c’est qu’on chasse les Pokemon dans la vraie vie : votre quartier, le parking de votre boulot, le supermarché…

A partir du niveau 5, on choisit une équipe parmi rouge, bleu ou jaune et on peut exercer des combats pour détenir des arènes. Pour cela, il vaut mieux avoir bien dressé ses Pokemon, ou les avoir fait évolué (en leur donnant des bonbons qu’on trouve en même temps que les Pokemon), car on combat contre d’autres joueurs. Les arènes se situent naturellement dans des lieux fréquentés : arrêt de bus, résidence étudiante, cinéma…

Comment l’obtenir ?

Pour ma part, je possède un Android, il existe donc une APK à télécharger très facilement, en français et légalement sur 01.net. Ensuite, on suit les étapes d’installation, rien de compliqué. La seule chose qui me désole, c’est que l’application nécessite un accès complet à votre compte Google, comme si les Pokemon avaient besoin de lire vos mails… Faites comme moi : cloisonnez ! Un compte par type d’utilisation, comme ça, moins de soucis.

Comment jouer ?

Autant être honnête, je ne vais pas beaucoup vous aider sur ce coup-là, car je découvre TOUT en mode noob. Je n’ai jamais joué à la version console de Pokemon (comme quoi ça n’est pas obligatoire) donc à ce stade, je suis incapable de vous donner des astuces ou soluces. MAIS ! Je peux quand même vous filer un lien ou deux.

Points positifs

C’est un jeu qui est facile et ludique, qui se joue en 5 minutes comme en 2 heures, qui est gratuit (on peut acheter des options avec un micro-paiement), et qui permet de progresser en niveau. Pour moi, c’est un peu le modèle de Candy Crush. Sauf qu’au lieu d’y jouer sur vos cabinets, vous êtes obligés de sortir, et ça c’est sympa ! La réalité virtuelle est la chose qui m’avait attirée et ça fonctionne plutôt pas mal : dès qu’un Pokemon est assez proche de vous pour pouvoir l’attraper, vous le voyez dans votre décor, via la caméra de votre portable.

Points négatifs

Concrètement, la consommation de batterie est hallucinante ! Vous allumez certes la data (ou le wifi) et le GPS, mais le jeu lui-même dévore de l’énergie et chauffe énormément le téléphone. Je trouve que la perte du signal GPS est assez fréquente. Après plusieurs tentatives, je n’ai toujours pas trouvé d’œuf au Pokestop, du coup je suis déçue…

J’ai croisé un autre joueur (vous verrez, on se reconnaît assez vite en terme de démarche 😉 ) et j’ai trouvé dommage qu’on ne se voit pas l’un l’autre sur l’application. Sûrement trop compliqué techniquement, mais ça aurait ajouté un côté social un peu plus sympa : on fait sortir les geeks de chez eux, pourquoi pas les faire parler à des vrais gens ??

Recette de cake à faire avec les enfants

Grandes vacances, ou simple mercredi, on cherche trouve des activités à faire avec les enfants, et la cuisine est une bonne idée pour les jours de pluie (ou de gourmandise 😉 ). Aujourd’hui, je vous propose une recette de cake extrêmement facile, puisque je l’ai faite avec mon fils de 2 ans 1/3 (à cet âge-là, ça compte les mois !).

Ingrédients

  • 2,5 verres de farine
  • 1 sachet de levure
  • 1 verre de sucre
  • 1/2 verre de lait
  • 3/4 verre d’huile
  • 3 œufs
  • en option : décorations en sucre, arôme vanille

Préparation

  1. faites verser tous les ingrédients dans un saladier par l’enfant
  2. cassez les œufs s’il est petit
  3. laissez-le touiller en donnant pour consigne « doucement, sans renverser »
  4. vous obtenez une sorte de gloubiboulga avec plein de grumeaux
  5. passez au mixeur (oui oui, le truc pour faire la soupe)
  6. tapissez votre moule à cake avec du papier sulfurisé
  7. enfournez à 180° pendant 50 à 55 minutes
  8. savourez !
recette-cake-enfant

Il est pas beau mon cake ??

 

Fruits et légumes de Décembre

L’hiver approche à grand pas ! Nous avons besoin de faire le plein de vitamines et je vous conseille une alimentation équilibrée en fruits et légumes pour ce mois de décembre, afin de pouvoir profiter pleinement des gourmandises des fêtes de fin d’année !! 😀

fruits et légumes de decembre

Pour les grands, vous jetez dans une cocotte minute une viande à bouillir (porc ou bœuf), avec un oignon, un poireau, trois panais, trois carottes, le tout coupé grossièrement, vous recouvrez d’eau avec une feuille de laurier, vous faites cuire longtemps pendant que vous jouez avec bébé et c’est gagné !

Côté saveur, mon petit garçon adore l’avocat et le kaki. N’hésitez pas à leur faire tester ! 🙂