DIY : calendrier de l’Avent en bois et délicieux chocolats

Novembre et je vous parle déjà de Noël ?! Oui, bien sûr puisqu’il faut préparer l’indispensable calendrier de l’Avent, qui fera patienter les bouts de choux jusqu’au 24 décembre. Mais pour commencer à grignoter les bons chocolats dès le 1er décembre, il faut s’y mettre immédiatement ! 😉

Pourquoi un DIY calendrier de l’Avent ?

C’est vrai, vous trouverez très très facilement des calendriers de l’Avent tout prêts dans les centres commerciaux, avec le super héros du moment ou les incontournables Lego ou Playmobil… Pour ma part, je trouve que cela génère beaucoup de déchets d’une part, et fournit aux enfants un chocolat… assez dégueulasse pour être franche ! 😝

J’ai donc décidé l’an dernier de personnaliser un calendrier de l’Avent que l’on ressortira chaque année avec les guirlandes ! J’ai choisi un train en bois, mais il existe évidemment de très nombreux modèles en vente chez Cultura ou Couleurs du Temps (pour mon train).

Mode d’emploi du DIY « calendrier de l’Avent »

Première étape : trouver le calendrier de l’Avent qui correspond à votre enfant.

train en bois calendrier de l'avent

Mon fils est un dingue de train, il est toujours en train d’aligner les rails, j’ai donc immédiatement choisi cette locomotive accompagnées de ses deux wagons.

Il existe tout un tas d’autres formes : traîneaux, chalets, voitures… A vous de choisir !

Étape 2 : le ponçagetrain en bois calendrier de l'avent

Ce n’est pas forcément le plus rigolo, mais c’est indispensable. D’une part, car cela enlève les échardes qui pourraient blesser les petits doigts, d’autres part, car le rendu de la peinture n’en sera que plus parfait !

Attention toutefois, beaucoup de poussière à prévoir !! 😁

Étape 3 : la peinture

train en bois calendrier de l'aventtrain en bois calendrier de l'avent

 

Pour cette étape, vous allez encore pouvoir faire preuve de créativité, dans le choix des couleurs et dans leur répartition sur le calendrier.

Des assortiments sur le thème de Noël sont disponibles dans toutes les boutiques de loisirs créatifs.

Pour ma part, j’ai créé une harmonie à partir des numéros que j’avais choisis (voir étape suivante) : blanc comme la neige, argenté comme les guirlande, rouge comme le Père Noël et noir pour la locomotive !

Étape 4 : le collagetrain en bois calendrier de l'avent

Vous pouvez très bien peindre les numéros, mais il vous faudra beaucoup de patience et d’habileté !

N’étant pas très pourvue de l’un et de l’autre 😜, j’ai choisi des numéro tout prêt chez Cultura. On les positionne très rapidement avec le pistolet à colle chaude, et c’est tout !

Attention : le pistolet à colle chaude est potentiellement dangereux, gare aux brûlures !

Étape 5 : l’emballage des chocolats

train en bois calendrier de l'aventtrain en bois calendrier de l'aventUn de mes objectifs avec ce DIY, c’est de pouvoir choisir le chocolat que je propose à mon fils : un chocolat délicieux et de qualité.

Cette année, je me suis fournie chez Réauté : ils proposent des mini-sujets de Noël très décoratifs et d’une taille adaptée aux petits casiers. Il existe une version au chocolat noir et une autre au chocolat au lait.

Bonne nouvelle : quand vous prenez deux paquets, il en reste pour les bricoleurs gourmands qui voudraient goûter… 😉

Résultat final

Et voilà ! Le calendrier de l’Avent en forme de train est terminé et je suis vraiment satisfaite ! 🙂

train en bois calendrier de l'avent

Mon fils a adoré, la découverte des chocolats y était pour beaucoup évidemment… 😀

Si vous vous lancez dans ce DIY pour la décoration de votre propre calendrier de l’Avent, envoyez-moi les photos !! Et surtout, joyeux Noël à vous tou.te.s. 😘

DIY : fabriquer une cuisine pour enfant avec deux tables de chevet

DIY-cuisine-enfant-avant-apresL’idée a germé sur Facebook, quand j’ai vu passer dans mon fil d’actualité, la photo d’un grand meuble télé transformé en cuisine par la maman pour sa fille. Il y avait tout, y compris le four micro-onde et le lave-vaisselle ! Et comme j’ai toujours aimé bricoler, j’ai immédiatement eu envie de m’y mettre. C’était donc parti pour un « DIY » comme on dit, à savoir un « Do It Yourself », ou « Fais-le toi-même ».

Faute de place (surtout pour laisser une bonne partie du salon au circuit de voitures), j’ai opté pour une taille plus réduite et modulable : les tables de chevet, trouvées sur le bon coin au prix de 10€.

J’en profite pour remercier publiquement le collègue et ami qui m’a donné un coup de main et prêté des outils (ça fait plein de bruit et ça fait peur ! 😀 ).

Étapes de la fabrication

En premier lieu, j’ai ajouté une plaque de médium à l’arrière des deux tables de nuit, pour représenter le mur (ou plutôt la crédence) à l’arrière de mon petit mobilier de cuisine. La découpe se fait sur-mesure dans n’importe quel magasin de bricolage, et le coût doit avoisiner les 8€. J’ai ensuite collé la plaque avec du « ni clou ni vis » directement sur le fond du chevet et j’ai planté quelques clous tout le tour.

Préalablement poncées, les tables ont été peintes avec une peinture acrylique dont les couleurs sont en harmonie avec la décoration de mon salon. J’ai passé 4 couches, pour être certaine de la durabilité (la délicatesse n’est pas le fort de mon fils).

Ensuite, j’ai parcouru les magasins de bricolage et de loisirs créatifs pour trouver des idées et des éléments pour accessoiriser la cuisine à mon goût. J’ai également pioché dans les chutes de mosaïque qui restaient à la fin des travaux de ma propre cuisine.

Le bloc évier / réfrigérateur

Première partie de la cuisine : un évier avec son robinet, un plan de travail, un espace sous évier et un réfrigérateur.

DIY-cuisine-enfant-evier-robinetL’évier est en fait un petit saladier acheté chez Gifi pour 4,50€. Il a fallu découper un trou sur le dessus de la table de chevet à la scie sauteuse. Le saladier est maintenu avec de la colle « ni clou ni vis ». J’ai choisi de l’excentrer pour laisser un petit plan de travail à droite.

L’espace sous-évier est camouflé par un rideau et abrite les « produits ménagers » (pensez à récupérer des cosmétiques vides).

Le réfrigérateur est tout simplement le tiroir, qu’il a fallu descendre d’un étage – pour laisser la place à l’évier.

Le bloc cuisson

Deuxième partie de la cuisine : la plaque de cuisson, le four, le placard de rangement.

DIY-cuisine-enfant-cuisiniere-gazLe plateau est reconverti en table de cuisson. De la peinture blanche matérialise la zone : le carré est délimité par de petites baguettes plates, afin d’éviter les bavures. Des disques de medium 5mm font figure de plaques chauffantes.

La batterie de cuisine est constituée de spatules de cuisine pour enfant (achetées dans un magasin spécialisé) et de cuillères doseuses – pour sucre, farine, etc. (achetées aux puces).

Dans le placard de rangement, j’ai ajouté deux petites corbeilles en plastique, achetées chez Gifi à 1€ pièce.

DIY-cuisine-enfant-four

Le tiroir est ici resté à sa place et sert de four. J’ai peint en noir ce qui représente la vitre sur la face du tiroir, ainsi que le fond à l’intérieur. Une grille récupérée à la déchetterie et taillée sur mesure finalise le tout. Les poignées (y compris celle du réfrigérateur) viennent de chez Ikea pour 6€ les deux.

Et les bons gâteaux sont cuits dans de petits moules en aluminium que je tiens de ma grand mère !

Les détails, les astuces

DIY-cuisine-enfant-details-astucesL’horloge est construite avec un rond de médium d’une épaisseur de 5mm, peint en noir. Les chiffres ont été achetés chez Cultura pour 2€ les 24 chiffres. J’ai fabriqué des aiguilles avec un cure-dents coupé en deux !

J’ai trouvé le robinet au rayon étagères de mon magasin de bricolage. Les poignées sont en fait les boutons des tiroirs en bois que j’ai recyclés. Pour indiquer eau chaude / froide, j’ai simplement pioché dans les gommettes de mon fils. 🙂

Les deux crédences ont été crées avec les chutes de mon propre carrelage, joint compris.

Les interrupteurs de la plaque de cuisson sont des boutons de poignées de portes de cuisine, en vente chez Ikea au prix de 5€ les 2. Pour ma part, il s’agit d’une récupération sur un meuble dont les poignées ont été changées.

Les crochets auxquels on accroche les casseroles sont issus du magasin de bricolage. Ils sont fixés sur un champlat peint en gris (mélange maison de mon noir et de mon blanc) sur lequel j’ai passé une couche de peinture métallisée, qui me restait des loisirs créatifs d’une autre vie.

Mamie a cousu le rideau, le torchon et la manique. Papou a fabriqué la cuillère en bois.

Les provisions et la rangement

DIY-cuisine-enfant-provisions-table-placardJ’ai acheté de la vaisselle aux puces pour quelques euros : les assiettes sont des dessous de verre, la cafetière une petite saucière, etc.

Le panier de légumes était vendu chez Gifi avec tous ces ingrédients pour 4,50€. J’ai récupéré quelques petites boites et échantillons, j’ai recyclé les dosettes de lait en poudre en boites de conserve en ajoutant quelques lentilles, …

Et tout ce bazar se range dans un meuble assorti, qui fait office de placard ET de table. Il était disponible à 12€ chez Gifi.

 

Et voilà, une cuisine pour enfant, fabriquée de mes mains – et je ne vous cache pas que je ne suis pas peu fière !! (en gros, je vous dis que je me la pète :p ) – pour un coût plus que modique. Pensez à laisser un commentaire pour dire ce que vous en pensez et à partager sur les réseaux sociaux !