Le youpala

Ce terme de « youpala » désigne une nacelle à 4 roues, dans laquelle on place en position debout, un bébé de 8 à 16 mois ne sachant pas encore marcher, pour qu’il se déplace seul. Ce produit fait débat et oppose les joies de la découverte aux efforts de l’autonomie. J’ai fait le choix, après prise de renseignement de NE PAS utiliser cet article de puériculture, et voici pourquoi.

risques youpala

Les risques propres au youpala

Les traumatismes crâniens

Une étude du service pédiatrie de la faculté de médecine de Strasbourg a établi que plus de 40 % des traumatismes crâniens recensés chez les enfants de moins de 12 mois étaient dus à un accident de trotteur. Cette étude a révélé que la quasi-totalité des accidents était due à des chutes dans les escaliers ou de marches.

Le basculement du trotteur

Les trotteurs peuvent basculer lorsque les enfants essaient de traverser des surfaces inégales comme un pas de porte ou les bords d’un tapis.

La multiplication des objets dangereux à portée de main

Du fait de sa position surélevée, l’enfant peut atteindre beaucoup plus d’objets jusque-là inaccessibles.

  • Les brûlures : les enfants peuvent se brûler en touchant des surfaces chaudes (portes de fours, radiateurs, cheminées, etc….) ou en avalant des liquides chauds (café, thé, etc.…). Par ailleurs, la position verticale de l’enfant dans le trotteur implique que les brûlures sont souvent situées au visage et à la tête.
  • L’empoisonnement : il a été démontré que les trotteurs augmentent le risque d’ingestion de produits toxiques. Ceci s’explique par le fait que l’enfant peut atteindre davantage d’objets, ce qui augmente l’exposition aux produits potentiellement dangereux comme les plantes, les boissons alcoolisées, les produits ménagers, etc….

Un apprentissage de la marche retardé

D’autre part, et contre toute attente, des études au Canada et aux Etats-Unis ont démontré que l’utilisation de ce matériel de puériculture retardait la marche autonome des enfants de 2 à 4 mois et serait également à l’origine de troubles de l’équilibre.
Au contraire, le principe de motricité libre permet à l’enfant de trouver ses appuis naturels et à son rythme :

youpala marche

L’avis des institutions

Le Youpala est interdit de vente au Canada depuis 2004, ainsi qu’en Australie et son utilisation formellement déconseillé aux parents par le CPSC, American Academy of Pediatrics. Plus près de nous, le youpala est fortement déconseillé par l’Alliance européenne pour la sécurité de l’enfant.
Une des sources pour la rédaction de cet article est la Commission de la Sécurité des Consommateurs (France). Les illustrations sont issues d’une campagne de prévention du Conseil Général du Val de Marne, et affichées dans ma crèche.

Mon conseil

Privilégiez la sécurité et le calendrier spontané de développement de votre enfant : couché, il apprend d’abord à se retourner, puis à pousser sur ses jambes, à tirer sur ses bras, à alterner les mouvements ; le voilà à quatre pattes, qui prend appui sur un meuble pour se redresser, vous tend la main pour se déplacer avec équilibre, et bientôt se lâche.

Dr Edwige ANTIER (Pédiatre, diplômée en psychopathologie de l’enfant)
dans Sois poli, dis merci. L’éducation à la française : tout un art

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *