Lait de chèvre maternisé Prémichèvre

Voici l’heure du début de la fin de mon tire-allaitement… J’ai décidé de réaliser un sevrage en douceur.

Choix du lait maternisé

De nombreuses marques s’offrent à nous, mais comme vous l’aurez sans doute deviné, j’ai immédiatement opté pour une marque BIO.

Mon deuxième critère de choix a été de me porter vers du lait de chèvre. On m’a souvent demandé si c’était parce que mon bébé était allergique au lait de vache… Hé bien non. Je me demande même pourquoi il faudrait absolument être allergique pour avoir le droit de prétendre choisir du lait de chèvre. C’est bizarre cette question quand même… Si je dis que je préfère les abricots, est-ce qu’on va me demander si je suis allergique aux pèches ? Bref.

Comme à mon habitude, j’ai cherché des informations sur le net et auprès des professionnels de santé. Ma sage-femme, par exemple, ne jure que par le lait de chèvre. N’oublions pas que si, dans nos cultures, la vache est dominante, de part le reste du monde, on donne souvent du lait de chèvre aux bébés…

Enfin, j’ai trouvé un comparatif sur le site Docteur Bonne Bouffe : Lait-de-chèvre-ou-lait-de-vache-comparatif-quel-lait-est-meilleur Leur conclusion est simple : le lait de chèvre est le plus semblable au lait maternel. Comparé au lait de vache, il est le plus riche en vitamines, minéraux et oligo-éléments. J’oserais une remarque personnelle : en terme de gabarit, le petit d’homme ressemble davantage à un chevreau qu’à un veau (qui doit bien prendre dans les 300 kg la première année…).

J’ai donc opté pour le lait Prémichèvre Bio (à partir de 4 mois). premichevrebio

Mode d’administration

Le sevrage a été réalisé en douceur :

  • 3 biberons de lait maternel + 1 biberon de lait de chèvre pendant 10 jours
  • 2 biberons de lait maternel + 2 biberons de lait de chèvre pendant 10 jours
  • 1 biberon de lait maternel + 3 biberons de lait de chèvre pendant 10 jours
  • puis : 1 biberon de lait maternel le matin + apport de purées de légumes et fruits avant les autres biberons

Réactions de bébé

Mon bébé a été habitué dès le départ à téter au biberon, il n’a donc pas eu à subir de changements de ce point de vue. Le goût ne semble pas l’avoir dérangé car il boit indifféremment le lait maternel et le lait de chèvre.

La digestion s’est très bien habituée à ces changements, car les délais d’acceptation ont été suffisamment longs. En revanche, si vous faites des choix similaires, préparez-vous : en cas de régurgitation, bébé sent le crottin !! 😀

6 commentaires à propos de “Lait de chèvre maternisé Prémichèvre

  1. Bonsoir, vu que vous avez fait de nombreuses recherches je me demandais si vous pouviez m’aider…. J’ai également sevré ma fille gentiment à l’âge de 6 mois, en introduisant le Prémibrebis de la même marque que vous, en plus de l’allaitement. Aujourd’hui (9 mois) elle prend plusieurs biberons de ce lait par jour en plus des aliments solides et je continue à l’allaiter le matin et le soir. J’ai un souci : je suis en rupture de stock de ce lait et impossible d’en trouver dans ma région sauf sur internet mais pas de livraison prévue avant jeudi prochain…. J’ai acheté ce que je pensais être la meilleure alternative : du lait de chèvre bio, en poudre, à reconstituer avec de l’eau. Ce n’est PAS du lait infantile mais juste du lait de chèvre… est-ce que je peux lui donner ce lait en attendant jeudi prochain ?? Sachant que je mets des céréales contenant des vitamines et minéraux dans le lait. Merci beaucoup d’avance de votre réponse 🙂

  2. Bonjour,
    Malheureusement, ma réponse arrive trop tard car nous sommes déjà mercredi !
    Toutefois, je n’ai pas assez de connaissances pour vous répondre. A titre personnel, quand je me suis trouvée comme vous en rupture de stock, je suis passée au lait infantile de lait de vache bio. A la crèche, il boit ce même lait depuis ses 6 mois, donc je me suis accommodée… J’espère que vous avez trouvé conseils auprès de quelqu’un.
    Dans tous les cas, je ne crois pas que quelques jours de changement de régime aient une grande influence, d’autant que votre bébé est déjà grand : à 9 mois, il est diversifié, dans les pays moins développés que le nôtre, le lait de chèvre est donné sortant du pis… :-p Réapprenons à faire simple peut-être…

  3. Bonjour, sur conseil de notre ostéopathe, nous sommes passés au lait infantile chèvre pour notre loulou de 7 mois à cause de problèmes de digestion (le foie etait tendu, travaillait beaucoup). Je suis un peu perdue, surtout que tous les avis diffèrent.Nous avons testé la marque premichevre. J’hésitais avec avec la marque babybio le produit caprea. Comment avez vous fait votre choix pour la Marque? Connaissez vous la différence entre les 2?Merci

  4. Bonjour,
    Je réalise que tout ça est vieux ! 3 ans après, ma mémoire me fait défaut… J’avais choisi la marque en fonction des avis rencontrés sur Internet et aussi à l’opportunité d’une promotion… Je n’ai pas la possibilité de vous aider dans ce comparatif, mais j’étais très contente de Prémichèvre et pour d’autres produits, j’ai été très contente de la marque Babybio. Ça ne vous aide pas à avancer malheureusement…
    Bon courage !

  5. Bonsoir
    Alors moi j’ai donné premichèvre bio au cours de son premier mois suite au conseil de l’ ostéopathe et comme il nous l’a bien expliqué c’est le lait qui se rapproche le plus du lait maternel effectivement comparé à mon fils ma fille n’a pas eu de coliques elle est plus calée au niveau digestif et à fait ses nuits tôt
    Par contre je me suis fait pourrir par la pédiatre et qui m’a ordonné de la repasser au Gallia car elle avait pas d’allergies et que les ostéopathes sont des charlatans du coup je continue de donner le lait de chèvre et par contre je lui ai mentir á la dernière visite j’ai dù dire que j’étais passé au Gallia pour qu’elle me fiche la paix

  6. Merci pour votre témoignage.
    Il est évident que les laits infantiles sont sécures et que les laits de chèvre sont destinés avant tout aux enfants allergiques au lait de vache. Mais pourquoi diable interdire ? Réaction rétrograde et stupide, puisqu’on en vient à mentir à son propre médecin : je ne félicite pas la pédagogie de cette dame ! C’est comme si on vous grondait de donner des bananes à votre enfant alors qu’il n’est pas allergique aux fraises ! Bref… A titre perso, mon fils n’a jamais vu de pédiatre, il est suivi par une généraliste et tout va bien… 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.